Faire garder son enfant à moindre coût

Assistance maternelle, crèche parentale, garderie, centre de loisirs ou jardin d’enfants, voilà toute une liste d’options pour faire garder son bébé lors des vacances scolaires. Néanmoins, quand on pense à son portefeuille, le partage d’une femme de ménage à domicile apparaît plus avantageux.

Partager son garde d’enfants

Avec vos gains mensuels, pas moyen de débiter 10 000 euros par an pour faire garder vos deux enfants. Une multitude de choix s’offre effectivement aux parents souhaitant bénéficier d’un service de ménage repassage en sus. Toutefois, c’est un véritable casse-tête dans la mesure où ils engendrent tous des dépenses exécrables. Pire, si vous habitez loin de la métropole. C’est une des raisons pour laquelle une grande majorité de Français s’orientent vers la mamie ou le papi nounou. C’est moins cher que de trouver une nounou ou de payer les frais de la crèche. Mais moins cher encore, vous pouvez avoir recours à la garde partagée à domicile. En cdi temps partiel, c’est le job étudiant idéal pour arrondir ses fins de mois.

Les avantages d’une garde partagée à domicile

Une aide-ménagère pour s’occuper d’aller chercher les bambins de deux foyers distincts, c’est là le principe de cette nouvelle méthode. Si l’emploi service se fait dans la maison même des clients, l’employé à domicile sera contraint à alterner les deux résidences. Néanmoins, on peut aussi admettre à ce que tous les enfants restent dans la maison de sa nounou pendant les heures de travail de leurs parents. Et puisque les deux familles se partagent les services, il en est de même pour les frais de la perle rare qui s’occupera à garder votre bébé.

Si d’antan, ce procédé valait une petite fortune, il est normal que la concurrence soit des plus rudes dans ce nouveau marché en plein essor. Prenons le cas des parents d’un enfant de 4 ans, souhaitant faire garder leur bébé 9 heures de présence par jour, et ce, en 20 jours mensuels. Avec un salaire net commun équivaut à 4 SMIC, le système de garde partagée se pose intéressant, avec 344 euros de reste à charge, par rapport à l’assistance maternelle ou à la crèche dont les restes à charge se chiffrent respectivement à 406 et 358 euros.

Un autre avantage, c’est l’aspect pratique du procédé en termes de logistique. En effet, si chaque famille réside dans le même quartier, le déplacement sera minime, même si la moitié du temps, votre bébé sera gardé dans une autre maison. Ce sera aussi l’opportunité de faire garder vos enfants plus âgés.

Les couts liés à la garde d’enfant partagée

Tout travail, même la garde d’enfants dit rémunération. Si en 2015, le salaire du garde à domicile français s’évaluait à 8,73 euros l’heure de ménage en moyenne, cela peut varier d’une région à une autre. Aujourd’hui, l’esprit compétitif fait que ce chiffre peut descendre jusqu’à 7,61 euros nets par heure. En ajoutant les frais de transport, vous n’aurez à votre charge que 5 euros maxi, en partageant bien sûr, les prestations de votre garde d’enfants en deux.

Du côté des cotisations sociales et patronales, vous devrez impérativement les verser. Mais quoiqu’elles valent près de 85 % du salaire net du salarié, vous bénéficierez d’un allègement considérable, si l’on ne parlait que des 50% à la charge de la CAF pour enfant de moins de 3 ans ou de la réduction de 2 euros l’heure.

Quant aux prestations sociales, le droit au complément de mode de garde vous est donné. Toujours pour les enfants âgés de moins de 3 ans, la CAF propose effectivement une aide allant de 174,55 euros à 461,4 euros. Ces chiffres sont établis par l’établissement lui-même, tenant compte de votre revenu. Sachez néanmoins que vous vous chargerez de 15% des dépenses. Si la réduction de cotisation sociale est faite de manière automatique, pour bénéficier des 85 %, vous devrez en faire une demande.

Enfin, le recrutement de personne à domicile fait profiter d’un avantage fiscal soit une réduction d’impôts sur le revenu à hauteur de 50%. Celle-ci est cependant limitée pour un salaire net de 6000 euros mensuel. Pour en bénéficier, il vous faudra en faire mention dans votre déclaratif de revenus.

 

 

 

 

Rédigé par
Plus d'articles de Laurent Grenier

A la découverte des plus beaux circuits de moto au monde

Les motards savent qu’il existe mille et un endroits à découvrir à...
Lire la suite