Faire le tri dans ses papiers

Envie de faire le grand ménage et de faire le tri dans toutes vos affaires ? Et si vous commenciez par vous débarrasser de tous ces papiers que se sont accumulés chez vous depuis de nombreuses années ? Pour mener à bien cette tâche, il vaut mieux trier les papiers selon certains critères. Les détails dans cet article.

Les documents à ne jamais jeter

Certains papiers et documents doivent vous suivre tout au long de votre vie. Autrement dit, vous devez conserver les originaux dans un endroit sécurisé et à l’abri de l’humidité. Cela ne vous empêche pas pour autant d’en faire une ou plusieurs copies. Bien au contraire, cette pratique est vivement recommandée.

Parmi les documents à ne jamais jeter figurent :

•             Les actes notariés : ceux-là incluent le contrat de mariage, les titres de propriété ainsi que les actes de donation. Certes, en cas de perte, vous pouvez demander une copie auprès du notaire. Cependant, il est toujours indispensable d’avoir en sa possession les versions originales.

•             Les ordonnances et le jugement des tribunaux : en demander une copie au tribunal constitue un véritable calvaire

•             Le livret de famille et les actes d’état civil récents : par exemple, si vous devez demander un acte de naissance à Toulouse alors que vous habitez dans un autre département, cela peut poser problème

•             Les bulletins de salaire et de paiement de pension de retraite ainsi que les certificats de travail

•             Les résultats des examens médicaux

•             Les contrats d’assurance vie ou d’assurance décès.

Les documents à conserver, mais avec un délai

Tels sont notamment les cas des factures qui doivent être conservées, mais sur une durée bien déterminée. Le principe est assez simple à comprendre :

•             Les factures liées aux gros travaux sont à conserver pendant 10 ans, et les petits travaux, 2 ans.

•             La durée limite pour les factures d’eau, d’électricité et de gaz est de 5 ans.

•             Les certificats de ramonage et les factures de téléphonie et d’internet sont à garder un an.

En ce qui concerne les documents relatifs aux impôts (avis d’imposition et déclaration de revenus…), ils doivent être conservés pendant 3 ans, à compter de l’année d’imposition. Les documents émanant des impôts locaux, quant à eux, ont une durée de validité d’un an.

Les relevés de compte et les talons de chèque sont utilisables sur une durée de 5 ans. Donc, il ne faut pas les jeter avant ce délai butoir.

Et si vous optiez pour la conservation numérique ?

L’ère est actuellement à la digitale. Pour conserver soigneusement vos documents, il vous est possible de les numériser, puis de les catégoriser selon les critères de votre choix. Cependant, pour vous prémunir de tous problèmes d’ordinateur ou de support externe, mieux vaut toujours avoir une copie de vos documents.

Autre alternative : la sauvegarde de vos documents en ligne. Là encore, plusieurs solutions s’offrent à vous. Le cloud en fait partie.

Si vous jugez que vos papiers sont importants, vous pouvez également les conserver dans un coffre. Cette méthode permet d’en préserver l’authenticité.

Rédigé par
Plus d'articles de Laurent Grenier

Se faciliter la manutention avec du matériel de qualité

Une société qui produit des biens manufacturés a de nombreuses contraintes à...
Lire la suite