Parlons un peu des revêtements de sol de la salle de bains

Carrelage, sols plastiques, stratifiés, parquets et même revêtements en fibre végétale…
Votre choix ne doit pas reposer uniquement sur des critères esthétiques, il doit aussi se baser pour la salle de bain sur la résistance à l’humidité et sur la durabilité.

Carrelage, mosaïque et céramique :

Largement le plus utilisé et offrant une diversité de formes, coloris et motifs, le carrelage se marie avec tous les styles de salle de bains. Il peut être composé de différents matériaux :

  • le plus courant et le plus résistant : le grès
  • moins communs mais aussi très résistants : les terres cuites, les carreaux de ciment et les mosaïques
  • Fragile, et donc à ne pas poser sur les sols, mais uniquement sur les murs : la faïence.

La pose du carrelage doit être soignée afin de garantir une étanchéité maximum. Nous conseillons de poser un système de protection à l’eau sous le carrelage : le SPEC. Le SPEC associe une résine et des bandes de renfort placées aux raccords sol-mur et à la jonction des appareils sanitaires. Si vous n’êtes pas un pro de la pose de carrelage, passez la main à un professionnel.

Afin de limiter l’aspect sonore des carrelages, il est conseillé de poser, comme pour un parquet stratifié, une sous-couche de type résine polyuréthane.

Sachez que vous pouvez vous référer au classement UPEC qui mesure :

  • la résistance à l’Usure (U 1 à 4),
  • la résistance au Poinçonnement (P 1 à 3),
  • l’étanchéité à l’Eau (0 à 3)
  • la résistance aux produits Chimiques (C 0 à 3)

La lettre indique le critère et le chiffre sa résistance, donc plus le chiffre est élevé, plus le carrelage est résistant. 

Pour une rénovation de salle de bain de qualité à Montpellier, oar exemple, nous vous conseillons un carrelage de type U2 P2 E2C1.

Budget : moyen à élevé

Pose : moyennement facile


Durabilité : longue

Les sols plastiques

Disponibles dans une grande variété de couleurs, résistants à l’humidité, ils se permettent même d’imiter impeccablement le carrelage, le marbre ou le parquet. Ils se présentent en rouleaux ou en date, permettant une pose aisée, en veillant toutefois attentivement aux raccords et à la bonne étanchéité sur les pourtours ! Il est préférable de ne pas coller ces sols plastiques afin de faciliter leur remplacement.

Budget : bon marché

Pose : facile

Durabilité : longue

Les stratifiés 

Pour une ambiance chaleureuse et chic, les stratifiés bois sont, de surcroit, très résistants,imperméables et d’un bon rapport qualité/prix. Posées sur une sous-couche, les lames se clipsent entre elles.

Budget : moyen

Pose : facile

Durabilité : moyenne

Les parquets en bois massif

On le sait, l’eau et le bois ne se marient pas dans la durée. Si toutefois, vous rêvez de parquet dans votre salle de bains, c’est aujourd’hui faisable. En effet, le parquet massif, et lui seul, peut être posé. Le contrecollé est trop sensible à l’humidité et à la chaleur et ne tiendrait pas dans le temps.

Préférez du parquet imputrescible comme les essences exotiques, type teck ou ipé, ou encore le mélèze, plus local. La technique de pose à privilégier est la pose collée avec la technique pont de bateau : un joint parfaitement étanche en mastic polyuréthane est posé sur les 4 côtés des lames. N’oubliez pas d’appliquer sur le tout le pourtour un joint de dilatation pour absorber les éventuelles dilatations du bois.

Budget : relativement élevé

Pose : aisée (plutôt faite par un professionnel)

Durabilité : moyenne

Rédigé par
Plus d'articles de Laurent Grenier

En vacances, ce camping cinq étoiles vous attend à l’île d’Oléron

Du côté de l’île d’Oléron, il y règne une douceur de vivre...
Lire la suite