Comment faire du vin chaud ?

Pendant l’hiver ou durant les fêtes de fin d’année, il n’y a rien de tel que du vin chaud pour se réchauffer tout en profitant des festivités. Nous vous faisons découvrir ici comment faire du vin chaud vous-même. Suivez les étapes.

Du vin chaud fabriqué maison

Pour qu’elle soit plus savoureuse et procure agréablement l’effet souhaité, c’est-à-dire de la chaleur, cette boisson doit être concoctée à base de vin rouge. Vous en trouverez dans toute enseigne spécialisée en vente de vin, il vous suffit d’indiquer que vous comptez faire du vin chaud avec. Les ingrédients classiques comprennent alors une bouteille de vin rouge, un morceau de gingembre, quelques clous de girofle, un anis étoilé, une gousse de vanille, un ou deux bâtons de cannelle et une orange bien mûre. Certaines recettes incluent d’autres ingrédients, mais cela dépend du goût de chacun.

La préparation

Commencez par verser le vin rouge dans une casserole. Fendez ensuite en deux la gousse de vanille et incorporez-y la moitié. Épluchez le gingembre et taillez-le finement en lanières, que vous allez également mettre dans la casserole contenant le vin rouge. Ajoutez-y ensuite un bâton de cannelle, la badiane ou l’anis étoilé, 2 clous de girofle et 150 g de sucre. Pressez l’orange et versez-y entièrement le jus en tiré.

La cuisson

Faites ensuite bouillir le tout sur feu et lorsqu’il frémit quelques secondes, coupez la cuisson. L’idéal serait que le vin chaud marine toute une nuit, mais au frais avec ses ingrédients afin de bien s’imprégner de leurs arômes. Toutefois, on peut tout aussi bien le servir de suite comme tel, le temps de cuisson pouvant suffire à le parfumer.

Des ingrédients supplémentaires

Comme énoncé plus haut, vous pouvez tout aussi bien y ajouter d’autres ingrédients comme un peu de zeste de citron ou d’orange pour relever encore plus le goût de votre vin chaud. Coupez-les ensuite en quartiers et incorporez-les au vin. Dans ce cas, privilégiez des agrumes bio dont la peau ne risque pas de contenir des pesticides. Au mieux, nettoyez-les auparavant avec une brosse pour y enlever toute trace de produits chimiques. Au lieu d’un seul clou de girofle et d’un  unique anis étoilé, vous pouvez aussi en mettre deux de chacun et y ajouter aussi un peu de muscade râpée. Au lieu de faire bouillir le tout, chauffez seulement à feux doux et laissez seulement frémir quelques instants.

D’autres cuissons

Une autre recette consiste à mettre dans une feuille de gaze les ingrédients et de la refermer avec une attache. Il faut ensuite verser dans une casserole le contenu de 2 bouteilles de vin, un verre de rhum paille et du sucre. Après avoir bien mélangé au fouet le tout, mettez-le aussi à ébullition sur feux doux en y déposant durant quelques minutes la mousseline contenant les épices. Quand de l’écume apparaît à la surface de la préparation, retirez-la du feu et laissez encore infuser quelques minutes supplémentaires avant d’enlever la gaze. Afin d’obtenir un goût plus fort, vous pouvez aussi rajouter du poivre de Jamaïque dans votre préparation. Servez-la ensuite tant qu’elle est encore chaude.

Rédigé par
Plus d'articles de Laurent Grenier

Quel four choisir pour la viennoiserie ?

Pour un boulanger-pâtissier, l’utilisation d’un four professionnel adapté à chaque type de...
Lire la suite